Menu
 

La structure de l’entreprise


Le GEIE-TMB, société de gestion unique
 
 

Le Groupement Européen d'Intérêt Economique du Tunnel du Mont Blanc (GEIE-TMB) est une structure juridique du droit communautaire qui a été constituée le 18 mai 2000 à l'initiative des deux sociétés, l'une française ATMB (Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc) et l'autre italienne SITMB (Société Italienne pour le Tunnel du Mont Blanc s.p.a.), concessionnaires de la construction et de l' exploitation du tunnel, dans le but d'en assurer l'entretien et la gestion unique. Il est inscrit au Registre du Commerce d'Aoste, son siège principal est à Courmayeur sur la plate-forme italienne du Tunnel, et il dispose d'un établissement sur le territoire français.

A la suite de l'incendie du 24 mars 1999, pendant les travaux de restauration et de modernisation du tunnel, le GEIE-TMB s'est consacré à des activités de coordination et de contrôle, afin d'assurer une parfaite cohérence des travaux, en s'attachant particulièrement à la mise en place et au fonctionnement des installations de sécurité.

Au cours des mois qui ont précédé la réouverture, il s'est occupé de l'organisation et de la formation du personnel chargé de son fonctionnement, grâce en particulier à des tests de fonctionnement " à vide ".

Depuis le 9 mars 2002, il est responsable de toutes les activités liées à la gestion opérationnelle du tunnel et des deux aires de régulation du trafic poids lourds d'Aoste (I) et Passy-Le Fayet (F), il perçoit les péages, il intervient sur les projets qui concernent la sécurité et il assure la maîtrise d'ouvrage de tous les travaux d'entretien, des grosses réparations et des améliorations, des infrastructures et des installations techniques spécifiques du tunnel.

 
 
L’organisation
 

Le GEIE-TMB est dirigé par un Conseil de Surveillance constitué de 10 membres, y compris le Président, nommés paritairement par les deux sociétés concessionnaires ATMB et SITMB. Le Président est désigné alternativement tous les 30 mois, par la concession française ou l’italienne.

L’instance supérieure, la Commission Intergouvernementale de Contrôle, avec l’aide de son organe de consultation technique, le Comité de Sécurité, établit les orientations générales et définit les politiques de gestion, en accord avec les ministères de tutelle (Ministero delle Infrastrutture en Italie et Ministère de l’Equipement et des Transports en France).





 
La Direction
 

La gestion et l'administration du GEIE-TMB sont confiées à un Comité de Direction constitué de deux directeurs, nommés respectivement par ATMB et par SITMB, et d'un Directeur Gérant, nommé alternativement tous les 30 mois par le concessionnaire qui n'a pas nommé le Président du Conseil de Surveillance.

L’organigramme du GEIE-TMB peut être synthétisé de la manière suivante.

 


Les hommes

 
L'organigramme
 

L'organigramme du GEIE-TMB a prévu une répartition en cinq secteurs d'activités :

  • services fonctionnels de direction (19 personnes)

  • département administratif et financier (11 personnes)

  • département clientèle et péage (43 personnes)

  • département sécurité et trafic (72 personnes)

  • département technique et informatique (49 personnes)

 
Les Services Fonctionnels de Direction
 

Le service « Ressources humaines », qui s’occupe de toutes les questions concernant l’organisation du travail, les procédures de recrutement et de mobilité interne, les relations sociales, etc., est directement relié au Comité de Direction.

 
 
 

Parmi les Services Fonctionnels de Direction, outre celui de « secrétariat et soutien du Comité de Direction », un rôle spécifique est confié au service « Communication », qui s'occupe des relations publiques, des activités promotionnelles, et entretient les contacts avec les médias et les personnes, publiques et privées, qui demandent à visiter le tunnel et ses installations. Les innovations technologiques qui ont été mises en place pour améliorer la sécurité suscitent un grand intérêt de la part de nombreux observateurs.

Un autre rôle important vis-à-vis du Comité de Direction, est celui du service « Prévention et Qualité ». Son objectif principal est de parvenir à une gestion unifiée de la sécurité des employés sur les lieux de travail, en harmonisant les normes, différentes pour le personnel italien et français. Ce service s’occupe également du suivi des conditions environnementales aux alentours du tunnel. Les données concernant la qualité de l'air sont fournies par l'Air de l'Ain et des Pays de Savoie (AIR-APS) pour le côté français et par l'Agence Régionale pour la Protection de l'Environnement (ARPA) pour le côté italien. Concernant la mesure du bruit, les données sont fournies respectivement par le Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement (CETE) et par l'ARPA.

 
 
Le Département Administratif et Financier
 

Il gère la comptabilité, établit le budget et met en oeuvre toutes les actions de nature administrative, comptable et fiscale du ressort du GEIE-TMB.

 
Le Département Clientèle et Péage
 

Il est responsable des rapports avec la clientèle et organise le service de recouvrement aux deux entrées du tunnel. Parmi ses compétences, en cas d’incident dans le tunnel, les opérateurs affectés au péage participent à l’accueil des services de secours publics et à l’évacuation des personnes qui ne seraient pas directement impliquées dans l’événement. En complément de leur rôle de caissier ils ont la charge de remettre à l’usager le document contenant les règles de circulation à l’intérieur du tunnel, en insistant sur le respect des limitations de vitesse et de la distance de séparation, et il fournissent toutes les informations utiles.

 
 
Le Département Sécurité et Trafic
 
 

Ce département a la charge de toutes les activités qui concernent le contrôle du trafic et le maintien de la sécurité, que ce soit dans des conditions normales ou en cas d’incident.

Il active les deux Postes de Contrôle et Commande (PCC) sud et nord, qui sont conjointement utilisés l’un pour le contrôle et l’autre pour les informations de trafic, par l’intermédiaire des Opérateurs de Sécurité et de Trafic (OST); l’application correcte du règlement de circulation est contrôlée et assurée 24h sur 24h par les Equipes de Sécurité et de Trafic (EST), qui utilisent des véhicules spéciaux équipés de moyens de première intervention en cas d’incident ou de panne des véhicules à l’intérieur du tunnel.Il revient également aux EST d’assurer le service d’escorte des convois exceptionnels.

 
 

Les AST, Assistants de Sécurité et de Trafic, répartis sur les aires de régulation du trafic poids lourds d’Aoste (I) et de Passy-Le Fayet (F), vérifient la classe de pollution, le gabarit des véhicules et délivrent la contremarque d’accès au Tunnel.

 

Parmi les activités institutionnelles du Département Sécurité et Trafic, il faut noter l’organisation et la conduite des exercices trimestriels de sécurité, qui ont pour but de tester l’efficacité des systèmes techniques dans des situations d’urgence, la réactivité du personnel chargé du contrôle et de la gestion des installations, la coordination des interventions des Vigili del Fuoco, des Sapeurs Pompiers, du Service de Police Binational et des moyens médicaux des services publics.

 
Le Département Technique et Informatique
 

Les techniciens et les opérateurs de ce département assurent le fonctionnement des infrastructures, des installations techniques, des télécommunications et des divers outils informatiques ; ils en assument l’entretien et interviennent en cas de panne.

 


Les partenaires

 
Les Equipes d’Intervention Immédiate
 

Le service d’intervention immédiate est constitué de professionnels hautement qualifiés dans la lutte contre les incendies en espace confiné, qui travaillent en étroite collaboration avec les employés du GEIE dans les mêmes locaux. Ils sont positionnés en permanence sur 3 sites (deux externes et un au centre du tunnel), et interviennent à l’aide de véhicules construits spécialement et équipés de moyens particuliers.

 
Le Service de Police Binational
 


Constitué de membres de la Polizia di Stato (Italie) et de la Gendarmerie Nationale (France), le Service de Police Binational, qui dispose de salles opérationnelles sur les deux plateformes, est chargé de faire respecter le règlement de circulation. Cette mission est assurée par des patrouilles mixtes composées chacune d’un Agente di Polizia et d’un Gendarme, qui effectuent un service de surveillance du Tunnel, complétant ainsi le dispositif de sécurité.



Le Code Ethique

 Code Ethique (PDF 3300 KB)


Projets de coopération communautaire

 Pre-Emergencies (PDF 32 KB)