subscription Vérifiez l'abonnement
Langues

Les femmes et les hommes

Le GEIE-TMB : une gestion européenne réellement intégrée

Le Groupement Européen d'Intérêt Economique du Tunnel du Mont-Blanc rassemble des personnels mis à sa disposition par les deux sociétés concessionnaires avec le même objectif, celui d’exploiter ensemble cet ouvrage, dans les meilleures conditions de sécurité possibles. Il s'agit d'un véritable laboratoire social européen au sein duquel les hommes et les femmes appartenant à des systèmes culturels et sociaux différents conçoivent des manières de travailler ensemble avec le souci de l’efficacité maximale. L'écoute, la confiance, la loyauté et le respect mutuel sont les principales valeurs du Groupement qui considère que la diversité est avant tout une richesse, et que les différences culturelles représentent des opportunités.
Avec plus de 300 collaborateurs permanents, salariés ou partenaires, pour un ouvrage de 11,6 km, le Tunnel mobilise plus de 25 personnes par kilomètre.

Les équipes du tunnel : plus d’1 collaborateur sur 2 mobilisé pour la sécurité

Sous l’autorité du comité de direction, le GEIE-TMB rassemble 200 personnes environ, dont près de 170 sont affectées à la gestion du trafic et à l’entretien des installations, auxquelles s’ajoutent les effectifs du service d’intervention immédiate (environ 70 personnes). Le service de police binational dispose d’environ 40 agents. La structure du GEIE-TMB est articulée en 4 départements et des services fonctionnels de direction.

> Département sécurité et trafic

Chargé du contrôle du trafic et de la sécurité des usagers en conditions normales et en cas d’événement, c’est le département qui compte l'effectif le plus important au Tunnel du Mont-Blanc.
Les opérateurs sécurité et trafic sont chargés, depuis les postes de contrôle et de commande, de surveiller le trafic et de piloter les différents équipements du Tunnel ; si nécessaire, ils déclenchent les procédures de secours.
Les équipiers sécurité et trafic contrôlent l’application correcte du règlement de circulation sur les plateformes et à l’intérieur de l’ouvrage ; ils disposent de véhicules spéciaux équipés de moyens de premier secours, et assurent le service d’accompagnement des convois frigorifiques et des transports exceptionnels. 
Les assistants sécurité et trafic, répartis sur les aires de régulation d’Aoste et de Passy, vérifient le respect des règles d’admission des poids lourds au Tunnel du Mont-Blanc.

> Département technique et informatique

Ce département assure en permanence le fonctionnement de l’infrastructure technique, informatique et de télécommunication, en apportant ainsi une contribution essentielle à la sécurité et aux conditions d'exploitations du Tunnel. Il planifie, suit et contrôle les interventions de maintenance nécessaires pour garantir le parfait état des installations. Il conduit les projets d’investissement décidés en conseil de surveillance.

> Département clientèle et péage

Au-delà de la perception des péages, ce département est responsable de la gestion des relations avec les clients et, en cas d’incident, de l’évacuation des personnes situées hors de la zone sinistrée ainsi que de l’accueil des services de secours extérieurs. Les péagers jouent également un rôle important en termes de sécurité. Ils sont notamment chargés de rappeler aux usagers les règles portant sur la limitation de vitesse et l'interdistance, répondent à leurs questions et leur remettent le document de sécurité lors de leur passage.

> Département administratif et financier

Il gère la comptabilité, établit le budget et met en œuvre toutes les actions de nature administrativecomptable et fiscale du ressort du GEIE-TMB. Le service des ressources humaines, qui lui est directement rattaché, a la charge de toutes les questions relatives à l’organisation du travail, aux procédures de recrutement et de mobilité interne et aux relations sociales.

> Services fonctionnels de direction

Un service de secrétariat est rattaché directement au comité de direction.
Le service de communication et services généraux est responsable de la mise en œuvre des actions de communication institutionnelle et de communication de crise, et il établit une étroite collaboration avec les préfectures de la Haute-Savoie et de la Région Autonome du Val d’Aoste en cas de déclenchement du plan de secours binational. Ce service s’occupe également de l’accueil physique et téléphonique des visiteurs, de l’enregistrement et du dispatching du courrier, ainsi que des traductions.
Le service de prévention et qualité a comme objectif principal de parvenir à une gestion unifiée de la sécurité des employés sur les lieux de travail, en harmonisant les normes, différentes pour le personnel italien et français. Ce service assure aussi un suivi des conditions environnementales aux alentours du tunnel.
Le service innovation et transition numérique est chargé d’élaborer la stratégie d’innovation et de transition numérique, en lien avec les sociétés concessionnaires ATMB et SITMB, assure une veille technologique pointue concernant toutes les activités liées à l’exploitation du Tunnel du Mont-Blanc, et coordonne le pilotage et la réalisation des projets d’innovation et de transition numérique en mode transversal, en déployant de nouvelles méthodes de travail (en particulier participatives).
We use cookies to ensure you get the best experience on our website. By using this website, you accept terms and conditions in full.