Température

0.7°
Plate-forme française
1.6°
Plate-forme italienne

Viabilité Tunnel du Mont Blanc

20/11/2019 22:32 Pour permettre la réalisation de travaux de maintenance, un mode de circulation alternée est appliqué au Tunnel du Mont Blanc jusqu'à 6h demain matin. Des perturbations seront aussi possible de 6h à 7h pour le transit éventuel de véhicules sous escorte.
subscription Vérifiez l'abonnement
Langues

Structure de l’entreprise

Une exploitation européenne réellement intégrée

Le Groupement Européen d’Intérêt Economique du Tunnel du Mont-Blanc (GEIE-TMB), structure unique d’exploitation, a été constitué parallèlement à la mise en œuvre du programme de réhabilitation et de modernisation du tunnel, achevé en 2002. Il s’agit d’une structure franco-italienne de droit communautaire, dont les statuts ont été déposés par ATMB (Société concessionnaire autoroutière du tunnel pour la partie française) et SITMB (Société concessionnaire autoroutière du tunnel pour la partie italienne) le 18 mai 2000 à la Chambre de commerce de la Vallée d’Aoste. Son siège principal est à Courmayeur sur la plate-forme italienne du Tunnel ; il dispose également d'un établissement sur le territoire français.
Le GEIE-TMB collecte les péages pour le compte des deux sociétés concessionnaires ; il a la responsabilité de l’entretien et de l’exploitation du tunnel et de ses dépendances, ainsi que de la sécurité et de la gestion du trafic. Il assure enfin, pour le compte d’ATMB et de SITMB, la maîtrise d’ouvrage des travaux de maintenance et d’amélioration de l’infrastructure et de ses équipements.

Les organes de direction et de gouvernance : l'empreinte binationale

Une commission intergouvernementale (CIG), composée de représentants des ministères de tutelle français et italien, établit les orientations générales du Tunnel et définit sa politique de gestion ; c’est elle qui a approuvé le programme de réhabilitation. La commission est assistée par un comité de sécurité (COMSEC), composé d’experts consultés sur toutes les questions relatives à la sécurité de l’ouvrage et de son exploitation.
Le GEIE-TMB est dirigé par un Conseil de Surveillance constitué de 10 membres, y compris le Président, nommés paritairement par les deux sociétés concessionnaires ATMB et SITMB. Le Président est désigné alternativement tous les 30 mois, par la concession française ou l’italienne.
La gestion et l'administration du GEIE-TMB sont confiées à un Comité de Direction constitué de deux directeurs, nommés respectivement par ATMB et par SITMB, et d'un Directeur Gérant, nommé alternativement tous les 30 mois par le concessionnaire qui n'a pas nommé le Président du Conseil de Surveillance.
De plus, conformément aux recommandations de la directive européenne 2004/54/CE du 29 avril 2004 (concernant les exigences de sécurité minimales applicables aux tunnels du réseau routier transeuropéen), un agent de sécurité qui coordonne toutes les mesures de prévention et de sauvegarde visant à assurer la sécurité des usagers et du personnel d'exploitation, a été nommé par le GEIE-TMB, après avoir été préalablement accepté par l'autorité administrative (la CIG).

Le Service d’intervention immédiate : 70 personnes environ

Ce service assure une présence permanente d’équipiers d’intervention immédiate sur trois sites (à chaque tête et au centre du tunnel); ce sont des agents spécialisés dans la lutte contre les incendies en espace confiné. Ils ont à leur disposition des véhicules et des équipements spécifiques et très performants, et travaillent en étroite collaboration avec les employés du tunnel. Selon les procédures de sécurité en vigueur au Tunnel, ils peuvent recevoir le renfort des services publics de secours. Leur présence sur place garantit la rapidité d'exécution, capitale pour circonscrire un événement dans les meilleurs délais.

Service de police binational : 40 agents environ

Constitué de membres de la Polizia di Stato (Italie) et de la Gendarmerie Nationale (France), le service de police binational dispose de salles opérationnelles sur les deux plateformes; il est chargé de faire respecter le règlement de circulation. Cette mission est assurée par des patrouilles mixtes composées chacune d’un agente di polizia et d’un gendarme, qui effectuent un service de surveillance du tunnel, complétant ainsi le dispositif de sécurité.
We use cookies to ensure you get the best experience on our website. By using this website, you accept terms and conditions in full.